12 novembre 2012

2,21 gigawatts

Dernier lundi d'octobre, j'arrive chez Asimov comme d'habitude, à 6h30. Je soigne mes veaux (je ne sais même plus si j'en avais encore), pousse mes retardataires, râcle le bâtiment....   Routine rassurante, il est 7h30 et je suis en train de pousser deux trois vaches chiantes quand mon portable vibre.  C'est mon futur, le jeune Pervenche.  "-  Allo Vachère ? tu viens à quelle heure aujourd'hui ? - ... heu... heu... ben écoute, là je suis chez Asimov, j'ai pas eu de nouvelles du Grand Manitou depuis une... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2012

Onirisme

Arrivée à la ferme le matin, il est 6h. Etrange atmosphère.... Je ne vois pas toutes mes vaches. J'avance dans le couloir.... Des dalles de caillebotis se sont brisées, sont tombées, devant le DAC. Plusieurs de mes vaches sont tombées dedans, mortes... une oreille dépasse du lisier...   Je vais faire la tournée des génisses, au parc. C'est l'été, il fait doux, ça sent bon, elles sont dans des prés incroyablement verts, sous des arbres fruitiers, couchées. Je m'approche pour les voir de plus près, doucement, doucement... Je... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 11:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 octobre 2012

La ferme Asimov

Je parle bien de Asimov, le grand Isaac, je n'ai pas confondu avec Karamasov ou Bogdanov ! Si vous connaissez pas, renseignez vous.   J'ai baptisé cette ferme ainsi car c'est la première du secteur à avoir installé le robot de traite. On a le droit en AOP Reblochon ; simplement, il faut qu'il y aie au moins 6h entre deux traites.   On est en remplacement depuis septembre je crois, l'un des deux (trois ?) associés est tombé d'un toît : tassement de vertèbres. C'est BobineLover qui a commencé, il connaissait déjà la... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 12:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 septembre 2012

Rapports humains

Il y a un sujet que je veux aborder depuis longtemps, sans trop savoir par quel bout le prendre.   C'est celui des relations avec les patrons, et de l'intimité qui s'instaure.   Comme je l'ai déjà dit et répété, le milieu agricole est complètement à part ; les rapports aussi.   En effet, QUI, ayant un boulot normal, peut se vanter de manger tous les jours chez son chef, ou son patron ?  Qui est capable de relater un petit déjeuner, avec tartines, café ou chocolat chaud, et casse croûte ? Qui boit le café,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 22:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 août 2012

Secret de vachère

  Après avoir longtemps hésité à l'écrire, je le fais : je voudrais parler d'un "gadget" qui me facilite la vie, en tant que vachère/ouvrière agricole, et femme.   J'en ai déjà parlé, comme toutes (ou presque) les filles et femmes de ma classe d'âge, je suis réglée.    Sans refaire un cours sur la sexualité, les règles consistent en une perte de sang et  "tissus", l'endomètre, en l'absence de grossesse.   Concrètement, pendant une semaine environ, on perd du sang. Et des morceaux des fois.   ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 16:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 juillet 2012

Distraite, la bien nommée

  Je ne poste plus vraiment ; j'ai pourtant énormément d'articles en tête, mais pas le temps ni la motivation de les taper. J'ai fait des remplacements "longs", une semaine ou plus ; et réguliers. pas de nouveautés.   J'ai eu dix jours de liberté sur une ferme que je connais depuis longtemps, début juillet. Je voulais en parler, et puis.... ça viendra sûrement !   On se relaye chez le Grand Manitou, qui a été opéré. Il a embauché deux autres vachers pour cet été, une fille et un garçon, une vingtaine d'années... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 16:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 mai 2012

Entre deux chaises (ou plus)

Un des gros inconvénients de ce boulot, c'est qu'on travaille avec beaucoup de monde, et que le milieu agricole est un peu spécial ; les inimités y sont particulièrement violentes en général.   Et nous, les vachers, on est au milieu.   On ne peut pas prendre parti pour l'un ou l'autre, on doit garder la neutralité, comme nos voisins suisses.   Abonder dans le sens de l'un ou l'autre, pour ne pas se retrouver face à un patron hostile quand on bosse avec, ne rien lâcher comme infos, ni en bien ni en mal. C'est pas... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 15:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mai 2012

Allez, on sort les vaches, Pioute

                          Cet article me coûte énormément.  Je suis depuis fin mars/début avril chez le Big Boss, je l'ai dit dans le billet précédent. Il s'est cassé la jambe en faisant du bois, donc il se balade en béquilles et je trais. Ce qui ne l'empêche pas de cavaler partout, en pestant contre "ces satanées cannes, dès que j'en ai plus besoin j'y fous le feu, jamais moyen de savoir où elles sont ! " D'un certain côté, c'est une chance ;... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 15:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 mai 2012

Le paradoxe des taureaux

Comme je l'ai déjà évoqué plusieurs fois, je n'aime pas les taureaux. J'en ai une trouille bleue, je ne sais pas travailler "professionnellement" avec ; je n'en connais que les "on-dit", mon expérience passée, et ce que j'ai appris sur le tas.   On m'a appris tout récemment que l'anneau qu'on leur place dans le nez après l'avoir percé joue sur une glande "d'endorphines" (je ne sais pas si c'est ça, je sais juste que c'est une glande qui apaise) et que du coup, quand on tire sur l'anneau, ça actionne le bazar.   Je sais... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 mai 2012

Je suis toujours vivante !

J'ai simplement eu énormément de changements dans ma vie personnelle ; et donc peu de temps pour continuer le blog.    J'ai préparé des articles, j'ai plein de photos, de vidéos... à poster ! il me faut juste le temps de m'en occuper !    En attendant, en voici un peu...
Posté par Vachere d_a cote à 14:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]