21 février 2014

Un parfum de vacances...

Il y a quelques jours, j'ai reçu un appel en absence pendant la sieste : Madame Sans-Soucy, l'éleveuse de veaux de lait de novembre !Elle me disait qu'elle avait appelé le Grand Manitou pour être remplacée le 21 (aujourd'hui), qu'elle m'avait demandé moi, pour plus de praticité (moi je connais la ferme), et comme on s'appelle régulièrement, elle concluait en me disant que ça me ferait des vacances !En effet, entre 140 bovins débiles, et 15 vaches, un taureaux, et 12 veaux, y'a pas photo !Donc après organisation des quatre partis... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 11:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 février 2014

Au bout de l'élastique

Ca fait un bail que j'ai pas donné de nouvelles.Depuis le 13 janvier, j'ai quitté mes bisounours. Ca a été une grosse claque dans la gueule, je m'y attendais pas, j'avais commencé à m'organiser à la ferme pour y passer l'hiver, et du jour au lendemain, BAM. Mobilisée à perpète, 15km de chez moi (contre 25 chez les Bisounours), mais le jour et la nuit.J'ai 60 vaches à traire en salle de traite 2x6 ; en tout, près de 140 bestiolles, en comptant le renouvellement.Il y a un salarié, jeune, avec qui je bossais au début ; à présent, on se... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 11:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2014

Les risques du métier

Avec la pleine lune, les cauchemars et les monstres reviennent, plus présents. Et j'ai peur.   J'ai peur de retourner le tracteur, de casser quelque chose, mais surtout de démolir irrémédiablement. Retourner le tracteur, ça a failli m'arriver jeudi après midi, le 9. Il s'en est fallu de peu, la roue arrière s'est levée, levée, levée... Réflexe, baisser le chargeur, poser le godet. Et c'est reparti. Mais j'ai tremblé très longtemps, à manoeuvrer dans la cour et la grange, jambes flageolantes. J'ai peur du pont roulant.... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 21:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 décembre 2013

Tellement de réconfort

C'est tombé en même temps que le retour du froid, du brouillard, et des déceptions familiales. La joie, le bonheur d'apprendre que je bosse pour le nouvel an. Les probabilités très fortes de bosser aussi pour Noël ; si c'est pas le cas, je me débrouillerai pour le faire.   Début du mois, le Grand Manitou m'a appris, pour mon plus grand plaisir, que je retournais chez Monsieur Violette. Sur ma ferme à Bisounours. Quand je l'ai su, j'ai commencé à trembler, pour exploser en bonds de joie (mettant en panique les chats et les... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2013

La Freuse au Bois Dormant

Depuis deux semaines à présent, je suis sur une ferme un peu à part, la seule du secteur, même du coin, de ce type : un élevage de veaux de lait sous la mère.   Dans le principe, c'est hyper simple : deux fois par jour j'attache la quinzaine de mères, leur lave la mamelle, je lâche les veaux, les place sous leurs nourrices, et quand ils ont fini je les range dans leur box. Dans la pratique, c'est presque ça : J'attache les vaches au cornadis (deux montbéliardes, une limousine, une tarine, le reste en abondances, plus... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 novembre 2013

Miracle ?

Début octobre, j'ai remplacé BobineLover sur ma ferme à Bisounours, pour le week-end.   J'ai pu à cette occasion admirer (tomber en pâmoison devant plutôt) ma magnifique Flora, fille de Douchka, fille d'Umagne. Une mamelle à se rouler par terre, une morpho ahurissante, et une gentillesse... Je suis tombée amoureuse. Mon inséminateur et ami aussi, du reste. Samedi, dimanche, lundi, sans problèmes particuliers. Trois nouveaux veaux, puisque les génisses mettent bas et nous gratifient de femelles; On a donc : Iphigénie,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 13:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

16 octobre 2013

Mes ours...

Fin septembre.J'ai eu le Grand Manitou au téléphone, je vais passer deux semaines chez un jeune d'un village du fin fond de la montagne, où je n'ai mis les pieds qu'une fois, au début de mon embauche. Et encore, j'étais même pas allée au coeur du village, je m'étais arrêtée à la ferme qui est plus bas.J'appréhende un peu, c'est pour une sombre histoire de mariage et de voyage de noces, un gars qui adhère pour la première fois cette année. Son père sera dans le coin, retraité en "stage de désinstallation", qui sera là et gardera la... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 octobre 2013

Et les vaches... vous les appuyez ?

C'est la "question rituelle" de début de traite, ou de prise en main du troupeau.Appuyer une vache, c'est exercer une pression sur la griffe de la machine, pour "tirer" le lait de force, parce que les pulsations et le vide ne suffisent pas.De base, AUCUNE vache n'a besoin d'être appuyée, elle donne tout son lait toute seule. mais certains éleveurs prennent cette sale habitude, et il suffit de deux fois pour que le pli soit pris des deux côtés.On dit aussi "égouter", "finir"...C'est très mauvais comme pratique, pour plein de raisons :... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 octobre 2013

Ils sont carrément moins mignons que les Critters...

Et ils font plus de dégâts.   Pendant l'été, juste après les fauches, on peut voir pousser un peu partout, à l'entrée des chemins, des champs, des parkings un peu isolés de zones industrielles... des énormes blocs de béton. Parfois, un outil agricole très gros, très lourd, pas mobile (j'ai vu un énorme broyeur passer presque une année au bord de la route comme ça), ou une énorme benne de recyclage ou autres. C'est essentiellement au bord des prés et champs relativement plats et proches des grand axes de circulation. Les... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 12:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2013

Insomnie

Gardiennage d'une ferme presque en montagne, vendredi samedi dimanche, 20, 21, 22 septembre. Samedi soir concert metal, dans une toute petite salle, un bar plutôt. Rentrée vers 2h du matin, couchée autour des 2h30, 3h. Réveil à 4h30, pour commencer à soigner à 5h30. Pleine lune, cauchemars, rêves vaseux, insomnies. Lever laborieux, deux cafés plutôt qu'un, rien dans le ventre depuis trois jours, fatigue, néons blafards, radio.   Aretha Franklin chante, pendant que j'attache le veau né dans la nuit sans complications. ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]