12 mai 2011

Le coeur bien accroché

Une des qualités indispensables à avoir dans ce boulot, c'est un cœur solide et bien accroché.    Autant en cas de situations ultra flippantes, genre un monstrueux taureau qui a décidé que non, aujourd'hui, il restera pas avec les vaches, et vous suit tête basse en mugissant, secouant la tête, grattant le sol.... Dans ce cas là, il faut rester zen, mais pas trop non plus, être armé d'un bon gourdin, voire d'une fourche, un truc qui fait bien mal, ne JAMAIS lui tourner le dos, crier plus fort que lui (sans... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 13:52 - Commentaires [9] - Permalien [#]

06 mai 2011

Le temps passe si vite !

Je me rends compte que ça fait déjà trois jours que je n'ai rien réécrit ; ça me travaille, j'y pense, mais je n'ai aps touché terre durant ces jours !   Mercredi, une copine est venue jusque chez moi, on a passé la journée ensemble ; j'ai vite soigné le matin, et le soir j'étais même à la bourre (bon, pas de trop non plus heureusement). Hier, avec des soucis de voiture, la visite des génisses dans deux parcs assez éloignés, une location à payer en mains propres à des vieux (par définition, un vieux, ça a tout son temps, ils... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 22:36 - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 mai 2011

Reprise

  Jeudi soir. Demain, je suis chez Rivière. Ca fait longtemps que c'est prévu, depuis novembre : les patrons partent une semaine, avec leurs enfants.   Je suis super contente, c'est la première ferme que j'ai gardée toute seule ; certes, je me suis levée toutes les nuits (ils m'avaient laissé la maison aussi, j'habitais loin) parce que j'avais une vache, Voleuse, qui devait vêler, elle se préparait, tétine prête à exploser, bassin "cassé" (basculé, pour faciliter le passage du veau), et je voulais surveiller, et... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 mai 2011

Vache fantôme et humour bovin

Depuis que je compte les vaches, je suis confrontée à un phénomène récurent assez gênant : je ne tombe JAMAIS sur le bon nombre de vaches. Même quand elles sont attachées dans l'étable !!!    A force, j'en suis venue à croire en l'existence de la Vache Fantôme.    Comme vous avez dû le comprendre en lisant mes précédents billets, une vache ce n'est pas particulièrement "mou", "bovin", ou "abruti". C'est au contraire très vif, avec un sens de l'humour très particulier et très très marqué. ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 10:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 mai 2011

Les indispensables du vacher

Pour survivre dans ce monde de brutes et de vaches taquines, il y a quelques astuces, et pas mal de "matériel"  vachement utiles au quotidien.  L'équipement habituel de sécurité, qui est obligatoire : chaussures/bottes de sécu, c'est déjà pas mal.   Une vache, ça a beau avoir deux onglons au lieu d'un seul ongle comme le cheval, quand elle les pose plus ou moins délicatement sur les orteils, c'est douloureux.... Et c'est pas comme un cheval, ça se pousse pas sur demande, pas toujours en tout cas.  Je... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mai 2011

Comment j'en suis arrivée là....

Lyra me demandait comment j'en suis venue à ce métier.  Bon.  Pour finir, c'est la faute de deux vachers jeunes, beaux, bronzés, musclés.... :P je m'emballe, mais le pire c'est que c'est presque vrai !    On va pas remonter à la genèse non plus, juste préciser que c'est génétique, ou au moins héréditaire : ma merveilleuse génitrice est chevrière-fromagère à la base. Et elle aime et connait extrêmement bien la nature, les bestioles, tout ça.  Donc, forcément, depuis petite je veux des... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 11:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 mai 2011

Pirouetter

Je pensais bien que pas mal de termes seraient incompréhensibles pour les citadins, ou même simplement des "non-agricoles". Donc, je fais une section "définitions", inaugurée par Lilou, avec la pirouette ^^     C'est un terme qui va revenir régulièrement, vu que c'est une chose qu'on fait pendant les foins. En fait, pirouetter, c'est "brasser" le foin coupé, avec une pirouette, ou faneuse, atellée au tracteur. On l'appelle aussi toupie, mais c'est vachement réducteur.   On parle, pour la machine, de "pirouette à... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 15:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mai 2011

Le problème du chien

Pendant un peu plus d'un an au service, j'ai rencontré un problème assez récurent : celui du chien.    Certains troupeau sont habitués à être conduits par un chien. Ce qui fait que, quand on va chercher les vaches dans le pré, le patron appelle, et si elles se bougent pas, envoie le chien.  Ca évite de courir partout.    Seulement, on dit souvent que les chiens de troupeau n'ont qu'un maitre. Et c'est malheureusement vrai.  Alors quand la vachère, pleine de bonne volonté,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 15:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 mai 2011

Premier bug....

Après, pour rentrer manger le midi, j'ai bien rigolé aussi. Je prends la descente (en voiture) pour retourner dans le fond, vers ma commune. Ca fait 15 jours que je suis dans ce pays, et la majorité je les ai passés en "journée continue", c’est-à-dire sur la ferme du matin au soir, nourrie par l'agriculteur. Et quand c'est pas le cas, 2h pour rentrer et manger, ça laisse pas beaucoup de temps pour l'exploration. Sans compter que le soir je suis claquée, je dors.    Donc, je veux rentrer chez moi.   ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 mai 2011

Première fois... EN VRAI !

Deux jours avant la fin de la première fois "pour de faux", coup de fil du Big Boss : après-demain tu vas là haut, chez Madame Ursulla.  Il me dicte le nom, le numéro de téléphone...  Et l'angoisse recommence.  Déjà, téléphoner à Madame Ursulla. Arriver à la joindre. Tomber sur l'une ou l'autre de ses filles, puis, enfin, sur elle.   Au téléphone, elle est assez froide, me dit que je la rejoindrai directement à la salle de traite mobile, parce que la ferme, je trouverai jamais. Elle m'explique... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]