04 février 2018

Posté par Vachere d_a cote à 19:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 septembre 2017

13 lunes environ

Je ne poste plus depuis pas mal de mois.  Des fois ça me manque, mais il y a plusieurs raisons, que je trouve excellentes. D'abord, je ne suis plus vachère. Peut-être que je reprendrai mon activité, pas en Service de remplacement mais en indépendante, un jour pas trop lointain ; mais pour le moment, je ne travaille pas, je suis à la maison et ça me va. Deuxièmement, ce blog est celui de la "Vachère d'à côté", pas de "L'ardéchoise des plateaux", ni de mes galères de femme au foyer.  Ensuite, eh bien...   Comme... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 octobre 2016

Ultime sursis

Korpiklaani - Idja La vie en Ardèche se déroule, régulière, sans trop de surprises. La vie, en somme, avec ses nouveautés, ses changements, ses engagements. Ses mariages, ses naissances... Niveau bestioles, comme mon proprio m'emmerdait vraiment trop avec mes boucs, et que je ne pouvais momentanément pas courir après eux toute la journée, je les ai confiés à ma mère ; ils se sont mêlés au troupeau sans difficultés. Ils me manquent... J'ai mon coq, donné par ma mère, Yves (pour Yves le coq) qui fait sa vie avec son Yvette,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
11 mars 2016

Peur à retardement

Suite à l'article de Philomenne, sur le meurtre de la contrôleuse laitière en Aveyron, une prise de conscience s'est faite doucement... Un souvenir, pas enfoui puisqu'il est bien présent, mais très atténué, estompé. Un véritable traumatisme vécu pendant mes derniers mois de remplacement. Une ferme très sympa, dont j'avais déjà parlé ; le jeune Troriche je crois que je l'avais baptisé. Ce jeune homme donc, associé a un célibataire de 50 ans, très gentil, très doux, qui a un chalet à côté de la ferme, mais qui vit encore aux... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 22:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 mars 2016

La Mesnie s'agrandit !

Suite à une proposition de ma soeur ferrailleur, nous avons (j'ai) pris la décision de prendre des lapins à la maison pour faire un élevage de terrines. Une fois l'emplacement des futurs clapiers arrêté, les clapiers en question réservés sur leboncoin (coup de bol, ils étaient sur la commune), il a fallu préparer leur installation et les monter. Après moults échanges de sms avec la frangine, des photos du tour de la maison envoyées, j'ai arrêté mon choix : ils seront face au Nord, adossés au mur de la ruine au bout du jardin. À... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 19:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2016

Retour du printemps et des cueillettes

Hier, ma soeur, son homme, et leurs deux filles sont venus à la maison ; plus exactement, vendredi je suis allée au Domaine avec mon frère, et on est revenu avec la Grenouille, la plus grande de mes nièces (qui va sur ses trois ans). De temps en temps, depuis quelques mois, on la prend un soir, la nourrit, la couche, et sa mère la récupère le lendemain. Ou alors elle vient passer l'après midi à la maison, et laisse sa fille pour qu'on la ramène le lendemain. Etant donné qu'elle est petite et n'a jamais quitté ses deux parents d'un... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2016

Du cachemire maison

Le beau temps revient (même si le froid n'a pas tellement été présent), les jours rallongent... Et les bêtes perdent leurs poils. Les trois chiens déposent une moquette quotidienne au rez-de-chaussée, au point qu'on devrait passer l'aspirateur tous les jours. Les boucs, quant à eux, perdent aussi leurs poils. Surtout Ladakh à vrai dire, qui a une toison un peu bizarre : frisée et cotonneuse sur l'encolure, et très douce sur toute l'avant-main. Le reste est doux mais plus raide. Et le tout est particulièrement dense et épais. ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 19:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Crise d'adolescence

  Il a commencé de façon fracassante avec sa fugue sans conséquences de l'autre côté de la montagne ; il a continué toute la semaine. Je parle évidemment de Lazare, qui, depuis quelques jours, est infernal (quoi que ce matin, ça a l'air plus cool). Je ne sais pas si c'est le vent, la neige, la pluie, les éclaircies, le froid, ou tout mêlé, mais il passe son temps à chercher les conneries, et à défier l'autorité (c'est à dire moi). Il commence dès le réveil : quand je vais leur ouvrir, il sort de l'enclos dans l'écurie,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 09:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 novembre 2015

Laisse tomber la neige...

Ca fait pas de bruit. C'est ce qui me plait. Le "silence". Tous les matins, je me réveille vers 7h, au moment où le soleil passe la montagne et éclaire la chambre. Jusqu'à présent au moins une des deux fenêtres était ouverte la nuit, alors j'entends les oiseaux, les criaillements des geais, le torrent devant la maison. Je me lève, descends les escaliers en pestant contre les chiens (la chienne surtout) qui jappe de joie. Je mets tout le monde dehors, et profite du silence retrouvé. Tous mes gestes sont mesurés,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 18:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 novembre 2015

Hospitalité

Dans le milieu paysan, l'hospitalité et la façon de recevoir comptent beaucoup. Evidemment, ça a évolué au fil du temps. Les grands-parents de mon beau-frère sont "à l'ancienne", et quand ils le reçoivent avec ma soeur et les enfants, les repas sont gargantuesques : plusieurs entrées, plats, viandes, desserts... Et il faut faire honneur à chaque. La grand-tante de mon beau-frère c'est pareil (en plus d'être hyper bavarde) : elle est très généreuse, haute en couleur, et c'est toujours un traquenard de la saluer : quelle que soie... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 10:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]