11 janvier 2015

Les vaches investissent les recherches ?

Récemment, je suis tombée sur une information en particulier, qui avait été publiée sur le Daily Mail.  Je n'ai pas réactivé l'option "binlinguisme anglophone" (j'ai plein d'options comme ça, en fait, quand je suis d'humeur, je parle et comprends presque couramment l'anglais, l'espagnol, l'italien, et j'ai bien l'intention de continuer avec l'allemand. Sans parler des "parlers spéciaux", comme les patois, ou l'argot), donc je ne suis pas encore allée vérifier de près tout ça ; mais je vais m'y pencher.   Cette... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 13:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 mars 2014

Le sevrage, période-clé

Comme je l'ai déjà dit ici, j'ai beaucoup de mal avec les veaux.En fait, c'est surtout quand j'en ai beaucoup, avec qui je n'ai pas particulièrement de liens, ni avec les mères.Mon point de vue a changé chez Monsieur Violette.Comme il me l'a dit (et mis en évidence, surtout), le sevrage est le moment le plus important de la vie d'un veau, et surtout de sa relation avec l'éleveur.A ce moment, le veau a déjà eu au moins deux traumatismes : celui de la naissance, qui n'est pas toujours facile, et celui de la séparation avec sa mère,... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 19:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2013

Troupeaux de vieux garçons

Cet été, j'ai eu beaucoup de congés, même des vraies vacances, pour la première fois en quatre ans.  Mais j'ai aussi beaucoup travaillé.  Deux semaines chez le Grand Manitou, fin juillet, comme l'an dernier. Des jours ici ou là. Des "week-end" chez monsieur Violette. Etc...  On était cinq vachers pour cet été.   Celle qui est à temps plein, comme moi, depuis juin ou juillet 2012, BobineLover, moi, un nouveau venu du Nord, et une qui a fait deux mois, juin et juillet.  C'est d'elle... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 13:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2013

Un moment dans l'écurie

Cerise, Ablette, Câline... Gratouilles à Chimène, puis Fanette, Déméter, Violette, Amande... Câlins à Clémentine, Cannelle avec sa si jolie tête et son nez retroussé. Dunette qui est couchée. Violette qui fait des bisous Les lèches de Violette Casse-croûte Ablette avec sa "couronne", Cerise qui dort, et tout le monde qui mange. Un moment que j'aime énormément, ça sent bon, c'est doux, calme... Un moment avant que je distribue à manger. la première qu'on voit, c'est Chimène. Elles ruminent... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 09:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2013

Coups de queue

Dans la série "éthologie", je voudrais aussi partager ce que j'ai pu observer de la relation des vaches avec leur queue.   A part de très rares cas (une qui avait la queue atrophiée de naissance, une qui l'a perdue suite à un accident...) les vaches ont une longue queue, constituée d'un grand nombre de vertèbres, qui vont jusqu'au bas de la queue (c'est à dire jusqu'en dessous de la pointe du jarret en général), par opposition aux chevaux, qui n'ont qu'un couard de quelques vertèbres. L'autre différence avec les chevaux, c'est... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 23:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 avril 2013

Comportement social ?

Comme je l'ai déjà dit tout au long de ce blog, les vaches, et bovins en général, sont des animaux aussi familiers, affectueux et "dociles" que le premier cheval venu ; du moins, ils en ont le potentiel.   La différence, c'est qu'un cheval est "dressé", éduqué à ces fins (entre autres) ; il est sociabilisé dès sont plus jeune âge, manipulé indépendamment, etc. Un bovin est un animal de rente, de "travail", qui vit en troupeau et est en général manipulé comme tel.   J'ai pu me rendre compte, depuis ces années où je... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2012

Bienvenue chez nous !

Pour ma part, l'arrivée/l'entrée d'une nouvelle vache dans le troupeau des laitières est toujours un évènement qui me touche, un "truc" important.   Que ce soie une vache tarie qui a vêlé et qu'on remêle au troupeau de laitières, une génisse qui vient de mettre bas, ou une vache ou génisse déjà vêlée que le maquignon vient de nous livrer.   Déjà, il faut garder un oeil dessus, pour qu'elle se ne fasse pas trop malmener par les autres, quand elle prend sa place au sein de la hiérarchie. Les premiers temps, je leur... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 20:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 mai 2012

Le paradoxe des taureaux

Comme je l'ai déjà évoqué plusieurs fois, je n'aime pas les taureaux. J'en ai une trouille bleue, je ne sais pas travailler "professionnellement" avec ; je n'en connais que les "on-dit", mon expérience passée, et ce que j'ai appris sur le tas.   On m'a appris tout récemment que l'anneau qu'on leur place dans le nez après l'avoir percé joue sur une glande "d'endorphines" (je ne sais pas si c'est ça, je sais juste que c'est une glande qui apaise) et que du coup, quand on tire sur l'anneau, ça actionne le bazar.   Je sais... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 14:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 janvier 2012

Cahouilouideloideloui ?

L'autre jour, pendant que je tirais les bouses avant de faire tourner l'évacuateur, j'ai eu la peur de ma vie en entendant des hurlements à l'autre bout de l'étable...   Ceux-ci : (enregistrés à la troisième occasion) Vidéo-0040     Les vaches, surtout celle qui hurlait, prise dans le ratelier, chargeait en même temps contre le bois. Passé le premier réflexe de partir en courant, le second de me rouler en boule en pleurant pour que ça s'arrête, et le troisième de me mettre devant pour qu'elle se taise, j'ai... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 19:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 décembre 2011

Voir et être vu

Une vache, c'est très distrait.   Ca peut être tout à fait conscient qu'on est là, contre elle, mais ne pas penser qu'on va lui toucher la mamelle.   Elle rêvasse, elle bouffe... Se dit pas qu'on est pas là que pour le fun, et quand on touche, BAM ! dans la gueule, le coup de pied part, fulgurant, et on s'est pas méfié.   C'est pour ça, qu'il faut faire bien gaffe, quand on arrive entre deux vaches, à signaler non seulement sa présence, mais en plus son intention.   Jeter un coup d'oeil vers son oeil... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 21:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]