26 décembre 2018

Grosse fatigue

Sur la ferme où je suis embauchée pour remplacer, on a, comme je l'ai déjà évoqué, une cinquantaine de vaches laitières. Une grosse cinquantaine. (52 en traite, plus deux taries dans le troupeau, plus une à la gestation arrêtée qu'on engraisse). Pour la salle de traite, comme je l'ai déjà dit, c'est une tpa (traite par l'arrière) de 12 postes. 8 avec décro, et 4 sans. En fait c'est une ferme "mutante", toujours en évolution, la salle de traite a été faite par Aimable-Charmant, l'associé avec lequel je travaille le plus, en deux... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2018

Lever de soleil

Je parle souvent de la beauté des paysages, ici.   J'ai pris ces photos au cours du mois de décembre, en revenant d'une des pesées les plus éloignées de mon secteur. Je suis toujours subjuguée par ce village.
Posté par Vachere d_a cote à 10:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 décembre 2018

Caprins

Lundi matin. La ferme est loin, près d’une heure de route. La plus grosse du secteur et des trois départements, on est donc 4 à faire la pesée. Je suis la deuxième à arriver. J’installe mes appareils, c’est marrant, celui arrivé avant moi est le dernier de la « chaîne » ; mon poste est simple : j’encode les chèvres.   J’ai un encodeur électronique, « une game-boy » comme l’appelle le Viking. Avec, je « bippe » les boucles d’oreilles électroniques des chèvres (ou les paturons, aux... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 00:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 décembre 2018

Rémanence

Ce soir, je suis rentrée de ma pesée en pleurant à chaudes larmes et gros sanglots. Pas en raison de la pesée, de l’éleveur, ou de problèmes sur son troupeau (même s’il est plutôt poissard), ni en raison de soucis personnels.   C’est beaucoup plus simple, et crétin. Cet éleveur utilise le même savon à mamelles que Monsieur Violette. Quand je suis rentrée dans l’estanco où il y a l’évier, les savons, produits, et où il met ses lavettes à tremper, je me suis pris une grosse, très grosse bouffée de nostalgie et de mélancolie. ... [Lire la suite]
Posté par Vachere d_a cote à 20:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :