Le beau temps revient (même si le froid n'a pas tellement été présent), les jours rallongent... Et les bêtes perdent leurs poils.

Les trois chiens déposent une moquette quotidienne au rez-de-chaussée, au point qu'on devrait passer l'aspirateur tous les jours.
Les boucs, quant à eux, perdent aussi leurs poils. Surtout Ladakh à vrai dire, qui a une toison un peu bizarre : frisée et cotonneuse sur l'encolure, et très douce sur toute l'avant-main.
Le reste est doux mais plus raide.
Et le tout est particulièrement dense et épais.
J'ai donc essayé, "pour voir", de le brosser.
J'ai fait ça à l'arrache, avec une brosse à chiens qui ressemble à une brosse à cheveux métallique.
Je n'ai retrouvé que deux jours après où j'avais rangé la brosse à picots fins et courbés (à côté des gamelles des chats - je m'en sers pour limiter les dreads à La Chat), donc j'ai pas essayé "pour de bon"
Cependant, en une peignée de dix minutes, j'ai récupéré deux poignées de poils fins, hyper doux, que j'ai tortillés pour voir la gueule que ça a une fois filé.
Je ne pense pas avoir de quoi me tricoter une chaussette avant les quinze prochaines années ceci dit, mon Ladakh n'est pas grand, pas pure race, et seul. 
En plus, je vois pas trop l'intérêt, si ça m'amuse un peu je ne me vois pas me lancer à grande échelle là-dedans.
Je vais quand même essayer de le brosser un peu régulièrement, par curiosité pour voir ce que j'en sors, pour pouvoir me la péter avec mon cachemire maison, et pour le soulager, manifestement ça le gratte un peu ces poils morts.
Pas de photos des boulettes, mais une ou deux du brossage.

image

image

image

image

image

 

Et une de Lazare 

 

image