image

Nous sommes toujours vivants, mes Ardéchois et moi. Ça n'a pas été simple, ça ne l'est toujours pas, mais on s'accroche.

J'ai attrapé la maladie de Lyme en juin, que j'ai détectée un peu tard. Antibiotiques du coup, mais j'ai eu beaucoup de mal...

Pour mon anniversaire ma mère m'a offert un couple de poules. Le coq, James, est mort d'une crise cardiaque trois semaines plus tard, tandis que Joconde a disparu corps et plumes deux semaines après... J'ai vraiment énormément de peine, j'adore les poules, et mes petites Bantam étaient trop belles...

On a eu un bon paquet de couilles sur le cheptel.

Lazare s'est scalpé le crâne je ne sais pas comment, et ça avait commencé à s'infecter. Ayant déja vu des asticots dans une plaie à la tête, j'ai un peu pris peur... Bains d'eau oxygénée et pschitt argent trois fois par jour ! Les cabris n'étaient pas encore sevrés, ça m'a permis de faire passer le trauma plus facilement.

Un jour où le Viking est parti courir un peu sur le GR, la Folle a sauté par la fenêtre pour le suivre... Forcément, elle a choisi la plus facile : un étage et demi, sur le chemin empierré... Du coup véto, elle avait une dent esquintée, la lèvre explosée... Elle est tellement bizarre et ingérable que la véto a dû l'anesthésier totalement pour l'examiner. On l'a récupérée le lendemain...

Elle continue à attaquer le Monstre, et l'a sérieusement abimé plusieurs fois. Heureusement qu'à force de manger des cailloux ses crocs sont épointés, parce qu'elle l'a sévèrement scalpé, lui a percé la babine, etc...

Résultat, le Monstre a fugué une ou deux fois...

Le Chacal est toujours aussi crétin, quand il ne suit pas la voiture jusqu'en ville il va au village pour se faire payer l'apéro chez le proprio. Je suis quand même bien contente de l'avoir, quand les chèvres du troupeau qui vient pâturer autour de la maison se barrent, il gère super bien.

 

Quant au troupeau, il y a cinq boucs je crois, qui commencent à parfumer l'air lors de leur passage. Les quatre génisses sont toujours là, plus une croisée Normande de 18 mois. Et un taurillon de 7 mois, arrivé la semaine dernière. Un aubrac massif, très beau, calme et manipulé... Mais je reste super méfiante...

Les couilles vétos ne sont pas finies, Hannibal, mon chat mâle, s'est battu je crois ; il avait une patte avant esquintée et gonflée. Encore des soucis...

 

Et pour conclure, ce week-end, l'apogée : dernière médiévale de l'anné, en Haute-Savoie.

Départ vendredi après-midi, au bout de 40km la voiture nous lâche, boîte de vitesses et embrayage HS. On a bidouillé avec mon frère (qui avait réparé sa clio la veille, coup de bol) et mon beau-frère qui a des soucis aussi, embrayage, vanne EGR et je ne sais quoi d'autre.

On a fini par arriver sur le camp, dans la nuit. J'ai pris ma lampe pour embrasser ma jument Poneydragon... Gloups... Jument scalpée, postérieurs couverts de bleu et gonflés, cuisse lacérée, hanche pelée... Elle s'est couchée dans la semi-remorque pendant le voyage. Elle a failli y rester. Je soupçonne un coup de coliques, d'autres évoquent une attaque de vers. 

Quoi qu'il en soit, elle va avoir 20 ans, je pense la mettre en retraite de médiévales. Les voyages, c'est trop long, elle a bouffé au total huit heures de route pour aller simplement en week-end... Et elle n'est pas encore rentrée à la maison...

La fête s'est super bien passée, elle n'a pas boité, avait une pêche d'enfer. Mais quand même.

 

Ici on va se mettre sérieusement au bois pour l'hiver, maintenant que le gros de la chaleur est passé. On est financièrement grave dans la merde, plus de voiture (hormis celle du Microbe qui fatigue très vite), des découverts indécents pour tout le monde, et l'angoisse des frais vétos et autres à prévoir... Sans compter les problèmes privés qui nous assaillent...

On a eu aussi pas mal de monde à la maison, pour les vacances...

Je n'ai donc pas trop le temps ni la motivation pour écrire. Mais tout va bien !

On s'aime, on est heureux, on a une maison magnifique... Ça pourrait être pire !