Les choses bougent....

 

Toutes les semaines, via pôle-emploi, j'ai rendez-vous avec une dame qui me fait passer des tests, avec qui je discute, pour trouver une réorientation possible.

Quelques pistes se dessinent, ce n'est pas facile, parce que je ne rentre pas dans les cases, et les bêtes sont omniprésentes.

Je ne sais pas si on trouvera ; en tout cas, elle ressort des tréfonds de ma mémoire des idées de métiers oubliés depuis des années, et elle rend crédibles des rêves d'enfants : soigneur animalier, ostéopathe, ou plus gros, une ferme "originale".

Elle arrive à redonner, au moins le temps du rendez-vous, l'impression que tout est possible. Ca fait beaucoup de bien.

Ce matin, je suis allée sur la commune voisine chercher un nouvel animal : encore un cabri, encore un mâle ; un croisement de chèvre (croisée elle-même) cachemire, et de bouc rove.

Le résultat donne un drôle d'animal pelucheux, tout doux, à la robe champagne.

Je lui cherche un prénom sympa avec ma mère.

Ca va commencer à me faire un drôle de cheptel, si je me balade avec mes deux chiens, mes deux chats, et mes deux chatrons dans la campagne ardéchoise...