la semaine dernière, j'ai remplacé ma collègue sur une ferme de montagne géniale, dont je parlerai ; j'ai des photos et vidéos superbes.

Cette semaine, j'étais de retour à la Ferme à Bisounours.

 

Entre deux manifestions ingérables de mon mental déglingué (vive la sommatisation, dirons-nous) : saignements de nez (je cogite trop ! un litre à chaque fois ou pas loin), crises de larmes (je garde trop à l'intérieur, et ça fait mal), bleus divers et variés (j'ai trouvé moyen de m'éclater des bouts de tête sur les cornes de tout le monde, Flora, Aphrodite, Cannelle, Gala... en leur faisant des caresses... Elles, parfaitement immobiles, et je fais un faux mouvement et m'emplatre dans la pointe de la corne. Les deux arcades ont reçu, la pommette gauche, hier aprèm je me suis cassé une fois de plus le cartilage du nez sur Aphro au point de saigner du nez pendant une demie heure, ça a craqué dans ma tête... et j'ai fait un super combo ce matin en m'éclatant le front contre la barre d'attache, et par rebond, j'ai failli laisser mon oeil droit sur la pointe de la corne de Cannelle qui n'en demandait pas tant.

 

Entre deux manifestations je disais, j'ai des incroyables moments de grâce.

En plus de mes vaches, toujours aussi douces et faciles, qui répondent à leur nom, il y a Gala, et quelques autres, qui m'appellent quand elles sont au pré, pour que je vienne les caresser.

Il y a les génisses, dont l'âge va de 18 à 30 mois, qui se laissent tripoter partout, au parc, couchées ou debout ; je leur arrache les tiques entre les cuisses, au milieu du lot, au milieu du pré, sans aucune contention.

Toujours les génisses, que je vais voir deux ou trois fois par jour, qui ne se lèvent pas quand elles me voient, et que je peux câliner, contre lesquelles je peux me vautrer, au soleil et dans l'herbe.

Hébé et harmonie, qui se sont laissées caresser à deux mains quand elles étaient couchées alors qu'elles sont tout juste approchables...

Et puis, il y a.... je vous laisse regarder (désolée pour la qualité des photos, qui laisse à désirer ; elles sont pas mal floues. C'est l'émotion, Hypatie qui me mangeait mes vêtements, les mouches qui piquaient...)

 

j'ai très très bon espoir de les approcher bientôt...

 

IMG_1504

IMG_1500

IMG_1501

IMG_1502

IMG_1503

IMG_1513

IMG_1505

IMG_1506

IMG_1510

IMG_1512

IMG_1513

IMG_1514

IMG_1515

IMG_1516

 

IMG_1517

IMG_1522

IMG_1518

IMG_1519

IMG_1520

IMG_1521

IMG_1527

IMG_1523

IMG_1524

IMG_1525

IMG_1526

IMG_1531

IMG_1528

IMG_1529

IMG_1530

 

 

IMG_1532