Après avoir longtemps hésité à l'écrire, je le fais : je voudrais parler d'un "gadget" qui me facilite la vie, en tant que vachère/ouvrière agricole, et femme.

 

J'en ai déjà parlé, comme toutes (ou presque) les filles et femmes de ma classe d'âge, je suis réglée. 

 

Sans refaire un cours sur la sexualité, les règles consistent en une perte de sang et  "tissus", l'endomètre, en l'absence de grossesse.

 

Concrètement, pendant une semaine environ, on perd du sang. Et des morceaux des fois.

 

Le modernisme est formidable, on a des dizaines de modèles de "patacu" (serviettes hygiéniques), tampons... Qui impliquent tous plusieurs inconvénients : ils sont blanchis au chlore, qui est toxique, pour les tampons il y a de forts risques de SCT (syndrôme de choc toxique), quant aux serviettes ça macère, surtout quand il fait chaud... et c'est super pas confortable.

 

Désolée pour les détails dégueus...

 

Enfin, le plus gros inconvénient, à mes yeux, reste le problème des déchets. 

Il faut bien les jeter ces saloperies...

 

Quand on travaille chez des gens mariés et encore "jeunes", il y a souvent une poubelle dans les toilettes. 

Mais chez des gens plus vieux, des célibataires, des vieux garçons, on peut toujours chercher, souvent elle est dans la cuisine.

 

Vous avez toutes, au moins une fois, connu ce grand moment de solitude quand on traverse la maison avec un petit paquet à la main, en cherchant la poubelle....

 

 J'ai découvert il y a près de quatre ans, maintenant, un truc absolument formidable qui m'a changé la vie : la coupe menstruelle.

C'est une vieille invention, qui date des années 30.

 

Il s'agit d'une petite coupe souple en latex, silicone, ou autre matériau du genre, qui, au lieu d'absorber le sang à l'intérieur ou extérieur du vagin, le recueille.

 

On la vide et la nettoie minimum toutes les douze heures, la stérilise une à deux fois par cycle : il suffit de la faire bouillir trois à cinq minutes dans de l'eau, additionnée ou non de vinaigre blanc ou de bicarbonate de sodium.

 

 Quand on la vide, il n'y a besoin que de la rincer ou essuyer. 

 

 On a la paix, on ne la sent pas du tout, et quand elle est pleine les fuites sont minimes en général. Et on a de la marge ! la contenance peut être assez élevée suivant les modèles...

 

 Ca m'est arrivé aussi de devoir la vider "à la sauvage", dans un taillis au bord d'un champ, avec le tracteur qui tourne non loin, les mains noires de crasse, terre, graisse et cambouis, ne pouvant que l'essuyer avec un bout de papier de salle de traite ! XD

Je n'ai eu aucun souci ensuite...

 

 Tout ça pour dire que c'est quand même une invention géniale, qui m'a vraiment facilité les choses.

En plus, la plupart du temps, je la vide le matin chez moi, le soir chez moi sous la douche, et c'est tout, j'ai la paix pour la journée, pas besoin de me prendre la tête ou prévoir des trucs !

 

Dans ce boulot, un souci en moins, ça compte beaucoup...

 

 Je vous mets le site de référence, easycup : http://www.easycup.fr/

 

Et la page wikipedia, très complète et claire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_menstruelle

 

 

Réfléchissez-y vraiment, je sais que j'ai quelques vachères qui me lisent, et sérieusement, c'est vraiment utile !!! 

 

Ah, une dernière précision : on en achète une, dont le prix varie énormément suivant la marque (y'a tout sur easy cup), et on n'en change plus pendant cinq à dix ans ! Donc même une coupe à 40€ est amortie en deux ou trois cycles, quand on voit le prix des boîtes ou paquets de protections jetables....

Ca fait vraiment des économies incroyables, calculez pour voir !